L’objectif est de gérer les variables clés suivantes :

Variable Catégorie d’avantage
Dureté de la glace – Gardez la nouvelle glace plus dure ou utilisez les anciennes conditions. Utilisateurs/Entretien
Température de la glace – Comme ci-dessus Consommation d’énergie
Température de l’eau de surfaçage – Essayez de passer à  10 ⁰C (50 ⁰F); lentement est acceptable! Consommation d’énergie
Quantité d’eau de surfaçage – moins, c’est mieux; essayez avec 100 – 110 gal US (380 à 416 litres) Consommation d’énergie
Humidité – réglez l’équipement pour tenir compte de l’eau d’arrosage plus froide Consommation d’énergie

 

Commencez avec la température de dalle normale et une eau à 10-20 ⁰C (50-68 ⁰F). Utilisez un pulvérisateur à rampe, la surfaceuse ou un boyau muni d’une buse de brumatisation pour créer la glace. Les couches d’eau déposées doivent être minces : par comparaison avec les couches plus épaisses typiques, elles s’étaleront mieux, gèleront plus vite, sans former de bourrelets, et donneront une surface de glace plus durable. Assurez-vous que chaque couche est complètement gelée avant d’appliquer la suivante. Cela garantit une liaison solide entre les couches et facilite le processus de formation de la glace. Si la durée de prise en glace devient excessive à mesure que la glace épaissit, ou s’il se forme des bourrelets, diminuez encore davantage la quantité d’eau. En général, l’eau déposée devrait geler en un passage ou un passage et demi de la surfaceuse.

REMARQUE : Utiliser des couches d’eau minces au-dessus des lignes constitue un investissement qui profitera aux utilisateurs de votre patinoire et à vous-mêmes pendant toute la saison; qu’il s’agisse de plaisir, d’entretien ou de consommation d’énergie, tout le monde y gagnera!

Après 2 semaines, commencez à augmenter la température de la glace, généralement de 1 ⁰C (2 ⁰F) d’abord; après une autre semaine, ajustez la température à la hausse jusqu’à obtention de la dureté souhaitée. Toujours suivre les directives locales.

Dans le cas des patinoires où il n’y a pas de problème de soulèvement et où l’épaisseur de la glace est de plus de 1 po (2,5 cm), cette épaisseur peut être réduite du fait que la surface est plus dense, plus durable. Cela aussi réduira les coûts énergétiques.

Essai du système EcoPatinoire avant la reconstitution des lignes

Rabotez et dégagez bien la surface, puis procédez comme indiqué ci-dessus. Rabotez autant que le budget-temps le permet, au moins la quantité nécessaire pour essayer et entretenir une surface neuve.

Remarque : Environ 65 % des économies d’énergie peuvent être obtenues en rabotant ¼ de pouce (0,6 cm). Cependant, il est à noter qu’il peut alors ne pas être possible d’obtenir une glace claire ni une température de glace plus élevée.

 

EcoPatinoire : une division de NBP International Inc.
  • 10500, ch. de la Côte-de-Liesse, bureau 135, Lachine (Québec) H8T 1A4 Canada
  • 514-935-1887 fax: 514-935-9823